Accueil > Nos actualités > Baromètre de conjoncture > Baromètre trimestriel n°29 du CDNA
Nos actualités Baromètre de conjoncture
Le 4 mai 2022

Baromètre trimestriel n°29 du CDNA

Le baromètre du CDNA suit, à un rythme trimestriel l’évolution du CA, la fréquentation, le panier moyen ou encore les intentions de recrutement, les prévisions du CA pour les prochains mois des commerces de détail non alimentaires. *

Cette étude est réalisée sur plus de 800 entreprises, avec un focus sur chaque secteur d’activité de la FFEF (arts de la table, droguerie, équipement du foyer).

Compte tenu du caractère exceptionnel de la baisse d’activité de 2020 du fait de la crise sanitaire, il a été jugé utile de faire figurer à cette note des éléments de repère par rapport à 2019, année de référence avant COVID.

* évolution du trimestre par rapport au même trimestre de l’année précédente (Janvier, Février, Mars 2021 / Janvier, Février, Mars 2022)

Introduction

Un début d’année 2022 en demi-teinte

En préservant à la fois le revenu des ménages et la situation financière des entreprises, l’économie française a pu compter sur les deux moteurs de la croissance que sont la consommation et l’investissement pour dépasser son niveau d’avant pandémie. Toutefois, la guerre menée par la Russie en Ukraine fait peser une incertitude quant à la trajectoire de l’économie française en 2022.

La reprise progressive se poursuit en ce début d’année 2022. L’activité progresse de +7,5% au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2021. Ainsi, la tendance annuelle demeure en très forte hausse, à hauteur de +18,4% à l’issue de l’hiver.
Le CDNA n’a cependant toujours pas retrouvé son niveau d’avant crise Covid, débutant l’année 3,3% en deçà des résultats de 2019.

Arts de la table

Infographie pour les arts de la table

Niveau d’avant-crise sanitaire retrouvé

A un an d’intervalle, le segment des arts de la table enregistre une croissance de 5 % et retrouve ainsi son niveau d’avant crise Covid. D’ailleurs, le taux de croissance en glissement annuel s’établit à 12,3 %.
Toutefois, si 44 % des professionnels du secteur font état d’une augmentation de leur fréquentation, 38 % attestent d’une baisse. Dans ce contexte, la part des professionnels observant une hausse du panier moyen se maintient à un niveau légèrement supérieur à celle constatant une baisse de l’indicateur (36 % contre 32 % respectivement).
L’inquiétude est ainsi palpable : plus d’un tiers des professionnels s’attend à une baisse de son activité au cours des prochains mois alors que seulement un quart d’entre eux anticipe une progression de leur chiffre d’affaires

Droguerie

Infographie pour la droguerie

Début d’année 2022 animé pour les drogueries

Les drogueries semblent retrouver le chemin d’une croissance durable. En effet, le chiffre d’affaires des drogueries, en hausse pour le cinquième trimestre consécutif, atteint + 8 % en ce début d’année 2022 par rapport à la même période de l’année précédente. En glissement annuel, l’évolution s’établit à + 8,7 % à l’issue du mois de mars. Toutefois, par rapport à la période précédant la crise Covid, l’activité des drogueries est en repli de - 1,5 % (cf annexe).
Le solde d’opinion relatif à la fréquentation des établissements et celui relatif au panier moyen poursuivent leur trajectoire haussière. De la même manière, les intentions de recrutement augmentent légèrement à un an d’intervalle, 12 % des entreprises souhaitent recruter au cours des prochains mois contre 10% un an auparavant.
En revanche, les professionnels se montrent fortement pessimistes quant aux perspectives pour le printemps 2022, désormais près de la moitié anticipent une baisse de leur chiffre d’affaires.

Equipement du foyer

Infographie pour l’équipement du foyer

Rattrapage encore partiel

En ce début d’année 2022, le segment de l’équipement du foyer affiche une croissance modérée (+ 4,5 %) par rapport au 1er trimestre 2021. La tendance annuelle poursuit son redressement (+ 16,3 %) mais rapportée à une période d’avant crise Covid (soit le 1er trimestre 2019), la régression s’établit à - 6,5 % (cf annexe).
La fréquentation de ces établissements bondit, 67 % des entreprises constatant une hausse en ce début d’année 2022. Quant aux intentions de recrutement, 13 % des enseignes d’équipement du foyer prévoient de recruter au cours des prochains mois. Mais la hausse de ces indicateurs relève essentiellement du trompe-l’oeil, le secteur ayant été frappé de plein fouet par les fermetures administratives au printemps 2021. Au total, on peut s’attendre à une stabilisation de l’activité du secteur comme en témoignent les anticipations d’activité. D’un côté, 21 % des professionnels s’attendent à une hausse de l’activité contre 10 % un an auparavant et de l’autre 35% des responsables prévoient une diminution de leur chiffre d’affaires alors qu’ils étaient 27 % à le penser à un an d’intervalle. Cette dynamique se traduit dans les intentions de recrutement qui passent de 1 % à 13 % en l’espace d’une année mais elles restent malgré tout limitées.

Repères 2019 (avant covid)

En comparaison à la période précédant la crise Covid, c’est-à-dire à l’année 2019, l’activité des commerces du détail non alimentaire fléchit de - 3,3 %.
Seuls les segments des galeries d’art et des arts de la table font figure d’exception avec une croissance de + 0,2 % à trois ans d’intervalle pour le premier tandis que le second retrouve son niveau d’avant crise.
Les instruments de musique et le secteur de l’équipement du foyer accusent les plus forts déficits d’activité par rapport à 2020, avec des baisses respectives de - 12,2 % et - 6,8 %.

Quels sont les objectifs ?

  • Disposer d’un indice trimestriel pour mesurer les différentes tendances du secteur
  • Permettre aux entreprises de se positionner par rapport aux indices globaux
  • Suivre l’évolution du CA, de la fréquentation, du panier moyen par secteur d’activité (arts de la table, droguerie et équipement du foyer)

Ce qu’il faut retenir :

  • Téléchargez nos 3 infographies qui reprend l’essentiel des informations du baromètre pour les 3 secteurs d’activités
  • Retrouvez l’ensemble des résultats du baromètre dans le fichier en annexe
Retour

Ne courez
plus après
l'information !

Rejoindre la FFEF

C’est l’assurance d’être représenté auprès des pouvoirs publics ou parapublics, des organisations institutionnelles nationales et interprofessionnelles.

Devenez adhérent

Besoin de nous contacter ?

6 Avenue de Corbera
75012 PARIS

Tél. 01 86 64 05 21
contact@2fef.org