La FFEF s’associe aux demandes du CdCF et de la CPME afin que les organisations professionnelles soient entendues. La FFEF demande par ailleurs la réouverture simultanée et exhaustive de tous les commerces, au 10 mai, dans toute la France, afin d’éviter de créer de nouveau des inégalités et des distorsions de concurrence qui s’ajouteront à celles déjà existantes