Baisse persistante

L’embellie de la conjoncture économique française, amorcée en début d’année 2015, se consolide au second trimestre 2015. Les effets du contre-choc pétrolier continuent de se diffuser au printemps. Ainsi, le pouvoir d’achat des ménages s’améliore, alors même que le marché du travail reste sous tension. Selon la Banque de France, les ventes de la grande distribution s’améliorent progressivement depuis fin 2014 pour atteindre + 1,5 % au second trimestre 2015 comparé au second trimestre 2014. En revanche, l’activité des petits commerces fléchit encore (- 1 %) sur cette période.

L’activité du commerce Droguerie/Bazar et Arts de la table demeure mal orientée au printemps. Le chiffre d’affaires des Bazars, Drogueries et Arts de la table baisse de 3,5 % par rapport à la même période de l’année précédente. Sur l’ensemble des douze derniers mois, la baisse s’établit à près de - 3 %.

Pour lire la suite, rendez-vous en rubrique dédiée